Archives mensuelles : juin 2016

Panier du 27 juin 2016

Petit Panier :

  • Fraises Cigaline, Cirafine barq. 200g
  • Radis roses 1 botte
  • Concombre 1 unité
  • Carotte Jeanette 1 botte
  • Fèves 750g
  • Chou pointu 1 unité
  • Salade 1 unité

Grand panier :

  • Fraises Cigaline, Cirafine barq. 200g
  • Radis roses 1 botte
  • Concombre 2 unités
  • Carotte Jeanette 1 botte
  • Fèves 1kg
  • Chou pointu 1 unité
  • Salade 2 unités

Printemps désastreux juin 2016

Le réseau AMAP Ile de France s’inquiète pour les paysans. Voici un article à lire cette semaine:
http://www.amap-idf.org/un-printemps-desastreux-pour-les-paysans_123-actu_75.php
Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Potage glacé de concombre à la menthe

Ingrédients :

  • 1 concombre
  • 2 tomates
  • 1 branche de céleri
  • 1 gousse d’ail
  • 3 ou 4 brins de menthe fraîche
  • ¼ litre de lait entier
  • Sel
  • Poivre noir du moulin

Ustensiles : Un mixeur électrique vertical ou un robot ménager

Préparation :

  • Laver tous les légumes sous l’eau froide.
  • Ne pas éplucher le concombre, sauf si la peau est très épaisse. Détailler ensuite sa chair en petits dés.
  • Retirer le pédoncule des tomates, puis détailler les tomates en petits morceaux.
  • Retirer les fils de la branche de céleri puis émincer finement la chair du céleri.
  • Nettoyer les brins de menthe puis les effeuiller.
  • Peler la gousse d’ail, puis l’émincer finement.
  • Disposer ensuite dans un grand bol l’ail, les feuilles de menthe ainsi que tous les autres légumes. Ajouter le lait, du sel et poivre moulu.
  • Mixer pendant au moins un minute, en ajoutant éventuellement un peu d’eau si le mélange vous semble trop épais.
  • Mettre ensuite le potage au réfrigérateur pendant au moins 1 heure avant de le servir bien glacé, dans des bols ou des verres.

Velouté froid de concombre

INGRÉDIENTS (3 PERSONNES)

  • ciboule, ciboulette, menthe fraîche
  • sel
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 1 jus de citron
  • 20 cl de lait
  • 1 yaourt nature
  • 2 concombres

PRÉPARATION

  1. ÉTAPE 1 : Eplucher + enlever les pépins des concombres
  2. ÉTAPE 2 : Dans un mixer, mettre la ciboule, l’ail, le citron, la menthe et le lait, mixer.        Ajouter le yaourt + sel
  3. ÉTAPE 3 : Mettre au frais, ajouter la ciboulette hachée au moment de servir.

Velouté glacé de petits pois à la menthe fraîche

Ingrédients pour 6 personnes :

Préparation des ingrédients : 

  • Ecossez les petits pois.
  • Epluchez et ciselez les échalotes.
  • Lavez la menthe et détachez et ciselez les feuilles.

Préparation :

  • Dans une casserole, versez le bouillon de volaille, portez à ébullition et versez les petits pois, les échalotes, la cuillerée de sucre et une pincée de sel. Faites cuire 10 minutes à découvert.
  • Egouttez au dessus d’un récipient pour garder le jus de cuisson.
  • Mixez dans un robot en ajoutant peu à peu le jus de cuisson, jusqu’à ce que vous obteniez la consistance désirée.Versez la crème, mélangez et conservez au frais.
  • Au moment de servir , salez et si besoin et poivrez de poivre long fraichement moulu, saupoudrez de menthe ciselée. 

Petit bilan des intempéries_ juin 2016

Heureusement, nous n’avons pas été inondés comme nos collègues de Seine et Marne et de l’Essonne. La rivière Oise est restée à fleur de son niveau maximum.    Mais quand même, voici un bilan peu réjouissant:
¤ 80 % des graines de potirons ont été noyées sous l’eau de pluie, nous allons les ressemer dès ce jour.
¤ Les haricots verts ont de grandes difficultés à casser la croûte de terre battue par les pluies.
¤ Nous n’avons pu biner normalement les planches de légumes: nos plantes sont en concurrence avec les mauvaises herbes; un désherbage manuel important est nécessaire.
¤ Les choux doivent être plantés à la main: la planteuse s’est « plantée » dans la boue !
Donc, retour au travail manuel cette année ! Nous ferons face à cette adversité, à ces fléaux climatiques. Et vous verrez, nous allons y arriver !!! Vous mangerez de nombreux légumes et fruits cet été.
Mais il y a de quoi réfléchir sur l’impact de nos actions quotidiennes: quels petits gestes pouvons-nous faire pour limiter les dégagements de Carbone et des particules fines, liés aux chauffages, à l’électricité du charbon, aux hydrocarbures, … ? Cette liste de polluants est décidément bien trop longue pour permettre de bons équilibres climatiques sur notre planète.

Nouvelles de nos champs au 21 mars 2016

Nous voilà au Printemps ! Ce sont quelques jours où la durée du jour est égale à celle de la nuit (équinoxes).
La lumière va l’emporter sur l’obscur. J’espère que nos cultures en seront les grandes gagnantes.
Les matins sont encore bien froids. Mais un charme fou se dégage ce matin serein. Les couleurs chaudes
dominent les cristaux de glace:
Cette semaine, vous aurez un premier panier aux airs printaniers. Par exemple, les épinards, les blettes, les salades, les radis sont les premiers légumes verts de printemps. C’est le temps des primeurs !
Profitez-en, c’est un cadeau de la nature, du travail de nos aïeux
et de votre équipe préférée de jardiniers réunis.

Pour plus de printemps, voici quelques photos ICI

quelques infos sur les nouvelles techniques de manipulation de l’ADN

De nouvelles techniques de manipulation de l’ADN ont été mises au point. Les industriels (Monsanto, Syngeta, Bayer, Limagrain…) refusent de soumettre ces nouveaux OGM à toute réglementation et tout étiquetage. Si nous les laissons faire, nous aurons demain des OGM dans nos champs et nos assiettes sans même le savoir !

Je vous invite à signer une pétition commune à 7 organisations pour exiger de la France a minima l’application de la réglementation OGM à ces nouveaux produits.

Merci de faire suivre largement cette pétition.

www.nouveauxogmjenveuxpas.fr

Pour tous ceux qui ne veulent pas avoir sans le savoir des OGM dans nos assiettes et dans nos champs, voici un article du monde :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/04/12/batailles-et-polemiques-autour-des-nouveaux-ogm_4900608_3244.html

Quelques explications pour ceux qui veulent en savoir plus : Parmi ces nouvelles techniques, une est très puissante et semble avoir de loin la préférence des industriels: CRISPR-CAS9. Il s’agit d’introduire au sein des cellules des petits fragments d’ADN, d’ARN qui vont jouer le rôle de ciseaux et qui viennent couper à des endroits précis la molécule d’ADN et provoquer une modification génétique. Avec cette technique, 3 types de modifications sont possibles:

1)suppression de petits bouts d’ADN, (délétion) 2)changements d’une séquence (éléments constitutifs de l’ADN) 3)Ajout de petit fragments d’ADN

Toutes ces techniques provoquent des modifications génétiques mais les industriels souhaitent que certaines soient dérèglementées notamment le cas n°2 ci-dessus. Les industriels affirment que la modification provoquée (qui produit un OGM, au sens qu’il a été génétiquement modifié) peut ressembler à une mutation naturelle (mutation ponctuelle) donc il n’y a pas lieu de réglementer.

La différence majeure quand même, c’est qu’il peut y avoir des effets que l’on appelle « hors cible », c’est-à-dire à un autre endroit du génome que celui où on a utilisé notre ciseau génétique. Ces effets non intentionnels peuvent provoquer des problèmes de santé ou environnementaux. Ce que les industriels tentent également de cacher, ce sont les brevets sur les gènes que ces techniques impliquent. D’un côté, ils nous expliquent que c’est naturel pour ne pas avoir de réglementation et de l’autre que c’est brevetable car c’est l’homme qui a réalisé la manipulation génétique.
La vraie solution reste bien sûr l’interdiction de ces techniques car nous n’en avons pas besoin pour produire en agriculture. La bataille sera difficile mais ce qu’il faut obtenir a minima, c’est la réglementation et l’étiquetage de ces nouveaux OGM, pour ne pas les acheter et pouvoir les boycotter comme les premiers OGM

(sources documentaires: Daniel Evain maraîcher biologique en Essonne, référent FNAB sur les OGM et représentant au Haut Conseil des Biotechnologies et article du journal Le Monde du 12/04/2016)
Valérie et Alain Crochot

Les recettes de Valérie_Soupe de potiron

Soupe de potiron

  • pour 4 personnes :
  • 800g de chair de potiron bien mur
  • 60 g de beurre
  • 1.8dl de crème liquide
  • 1,3 l de lait
  • 2 gros oignons épluchés et coupés en rouelles fines
  • 100 g de lardons coupés en petits dés sautés et égouttés
  • 2 cuillères à soupe de fécule délayée dans
  • 1 cuillères de lait froid
  • 1 dl d’huile d’olives
  • Sel poivre du moulin et râpure de muscade

1) Coupez votre chair de potiron en gros dés puis, dans une casserole à fond épais mettez le beurre à fondre puis les dés de potiron, la crème liquide, salez poivrez et ajoutez la râpure de muscade. Laissez suer doucement à couvert pendant 15 min.

2) Pendant ce temps détachez les anneaux d’oignon. Faites chauffer une poêle avec l’huile, salez-les et faites-les frire petit à petit dans la poêle jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Egouttez-les puis disposez  les en rond dans un joli plat.

3) Mouillez maintenant votre purée de potiron avec votre lait  après la reprise d’ébullition comptez 20 min de cuisson en faisant bien attention que votre soupe n’attache pas au fond (feu doux et remuez régulièrement).

4) Votre soupe est cuite versez la fécule délayée dans le lait froid et remuez de suite faites reprendre l’ébullition puis retirez hors du feu et mixez votre soupe pendant une quinzaine de secondes avec une noix de beurre frais .Vous pouvez la passer au chinois (passoire fine) mais ce n’est pas obligatoire. Goûtez et servez dans une jolie soupière.

Les recettes de Valérie_ Courge Butternut

Gratin de courge butternut

  • 1 butternut
  • 1 grand oignon, tranché en rondelles. Séparez les anneaux.
  • 2 poires, pelée et coupées en dés
  • 3 cuillers à soupe de chapelure (morceaux de pain mixés)
  • 200g de lamelles de bacon fumé
  • 2 poignées de noix mixées grossièrement
  • 2 cuillers à soupe de Parmesan
  • 20g de beurre

Coupez la courge butternut en 2 ; Enlevez la peau et les pépins et tranchez-la en carrés grossiers d’environ 2 cm de côté. Réservez. Epluchez les poires, enlevez les cœurs, et coupez-les en petits dés. Réservez.

Cuisez les rondelles d’oignon dans un peu de beurre pendant 5 à 10 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Mettez la ½ des cubes de butternut dans un plat à gratin. Recouvrez-les avec la ½ des poires. Recommencez l’opération. Salez légèrement puis couvrez avec les rondelles d’oignons.

Cuire à couvert dans un four préchauffé à 180°C pour environ 45 minutes. La courge butternut doit être tendre.

Dans une poêle faites revenir les lanières de bacon pendant quelques minutes. Elles doivent devenir légèrement croustillantes. Egouttez-les.

Ensuite, dans un bol, mélangez les miettes de pain, le bacon, les noix, le parmesan. Saupoudrez ce mélange sur les légumes. Mettez-y le beurre coupé en petits morceaux. Enfournez (à découvert) pour 15 minutes de plus. Si vous aimez, vous pouvez saupoudrez de persil.

 

Tiramisu salé à la courge butternut, gorgonzola et noix

Pour une verrine :

20g de noix

30g de mascarpone
50g de butternut cuite
25g de grogonzola
1 oeuf
sel et poivre

Séparez le blanc du jaune d’oeuf. Mélangez le jaune d’oeuf avec le mascarpone. Battez le blanc d’oeuf en neige et incorporez-le à la préparation précédente. Assaisonnez et divisez en deux parties égales.

Dans l’une d’elle, incorporez la courge réduite en purée, dans l’autre le gorgonzola écrasé ou en morceaux.

Emiettez 10g de noix au fond d’une verrine. Recouvrez de la préparation à la courge. Puis 10g de noix

Puis  la préparation au gorgonzola. Laissez au frais avant de servir.
Courge Early Butternut farcie

  • 1 courge Butternut d’environ 1kg
  • 300g de boeuf  haché
  • 60g de riz
  • 1 oignon
  • gruyère râpé
  • 1 cube de bouillon de boeuf dilué dans 1dL d’eau chaude
  • 2 cuillères à café de coriandre moulue
  • huile
  • sel, poivre

Couper la courge en 2 dans le sens de la longueur en enlevant la queue. Retirer les pépins.

Evider la courge pour en récupérer la chair en laissant un bord d’environ 1 cm

Mixer la chair de la courge avec l’oignon et faire revenir 5 minutes dans une poêle avec de l’huile

Ajouter ensuite le boeuf haché et la coriandre moulue laisser cuire encore 5 minutes.

Rectifier l’assaisonnement

Disposer chaque moitié de courge sur une grosse bande de papier alu

Recouvrir le fond de chaque moitié de courge avec du riz

Verser ensuite sur le riz le mélange courge-boeuf haché et le liquide qui resterait dans la poêle.

Enfermer chaque moitié de courge dans sa feuille de papier alu

Faire cuire 60 minutes à 220°

A la fin de la cuisson, ouvrir les papillottes, déposer 1 poignée de gruyère râpé sur chaque moitié de courge, laisser les papillottes ouvertes et prolonger la cuisson de 5 minutes en mettant le four sur la position grill