Archives mensuelles : mai 2017

Panier surprise du 27 mai 2017

 En cette fin de printemps, les légumes sont en f​in de saison: la chaleur fait jaunir les légumes feuilles, d’autres partent en montaison. Et suite au gros gel de fin avril​, les légumes d’été ont pris un retard de 4 semaines.
Il est donc très difficile de prévoir les quantités ​à cueillir les jours prochains.
Nous n’allons donc pas vous envoyer la composition du panier pour les semaines à venir. Nous tenons compte également de quelques AMAPIENS qui ne comprennent pas les changements du contenu du panier au dernier moment​.
Juste un rappel: nous mettons les légumes et fruits que nous avons à mâturité dans les champs et les serres. Valérie répartit le plus équitablement possible la production qui est en priorité pour vous. Une autre partie de la production, en plus petites quantités, est prévue pour notre boutique en ligne. Nous n’avons pas d’autres types de ventes, hormis un petit restaurant et un magasin bio de proximité. Nous partageons donc les récoltes, ce qui était un principe de base des AMAP: notre différence avec ce principe, tient au fait que nous sommes une équipe de 12 personnes pour 8 AMAP et non pas 1 producteur pour 1 AMAP.

Donc s’il y a moins dans votre panier prochainement, il y aura plus ensuite. Les aléas climatiques l’imposent. Sans vouloir se plaindre, c’est devenu trop compliqué et nous choisissons cette évidence de bien remplir les paniers quand il y a… j’entends râler « je suis en vacances quand il y a beaucoup de tomates… » En même temps, nous avions calé les semis pour une grosse production fin juin-juillet puis septembre; les jours de gel en auront décidé autrement. Valérie fera les plus et les moins chaque semaine en vous envoyant le contenu du panier par mail, le jour de la distribution : 1 onglet « panier » avec tous les paniers depuis le 01/01 et un onglet « situation » avec les montants des légumes distribués.
​En vous remerciant pour votre compréhension et votre soutien,
​Alain​ Crochot

Huile d’olive et autres produits

elia-bidons-huile

Huile d’olive, olives, raisins secs, lessive, savon, gel douche.
Si vous êtes tentés, vous pouvez passer commande  
au plus tard le 12 juin 2017
par mail à : amap.vlg@gmail.com
Livraison le 26 juin  à l’EPB
L’huile d’olive a des propriétés bénéfiques pour la santé, notamment sur le plan cardio-vasculaire, grâce à sa teneur en vitamine A, vitamine E et en acides gras monoinsatures.
Les bienfaits liés aux vitamines sont surtout observés lors de consommation d’huile froide, comme dans les salades, car les vitamines sont détruites au-delà de 40 °C.
L’huile d’olive constitue également une source abondante d’antioxydants (polyphénols) aptes à détruire des substances qui gouvernent la prolifération de cellules cancérigènes.
Le rôle des antioxydants est aussi fondamental sur l’état des artères.
Dans les pays méditerranéens, les femmes souffrent moins de cancer du sein que dans les pays comme les Etats-Unis ou l’Australie où leur taux est très élevé.
L’huile d’olive joue aussi un grand rôle dans le diabète. La science a démontré que les personnes qui utilisent de l’huile d’olive contrôlent mieux leur diabète et présentent des taux réduits de certaines graisses dans le sang.
Elle exerce un effet protecteur incontesté sur le métabolisme, les artères, l’estomac et la bile, encourage la croissance pendant l’enfance et allonge l’espérance de vie des personnes agées. Son impact est unique sur les lipides du sérum sanguin. En outre, l’huile d’olive a un effet cholagogue (expulsion de la bile) et un effet thérapeutique sur les ulcères peptiques.
La consommation d’huile d’olive, riche en acides gras mono-insaturés stimule le bon cholestérol et agit comme anticoagulant en désépaississant le sang. Cela est prouvé après moult années d’expériences sur les bienfaits de l’huile d’olive.
Elle contient beaucoup de calcium, favorise la croissance osseuse et fortifie le squelette en facilitant la minéralisation des os.
Elle participe activement aux défenses de notre organisme contre le vieillissement des organes et tissus car elle est 5 fois plus riche que le beurre en vitamine E.