Archives de Catégorie: Infos Générales

Nouvelles de notre maraîcher 15.04.2019

Voilà sans doute un des week-end le plus délicat de l’année pour nous ! La végétation est en avance de 15 jours (souvenez vous de la belle période ensoleillée de février) et les nuits sont froides maintenant, très froides en réalité: moins 2 degrés sous abri soit moins 4 à moins 6 degrés au sol sur 4 jours consécutifs et à partir de 2h du matin jusqu’à 8h. Ce n’est pas une simple gelée blanche mais bien une gelée noire. Mais rassurez-vous, nous ne voyons pas tout en noir! Voici quelques photos prises ce samedi matin, montrant notre arsenal de guerre contre le froid. Et force est de constater que les protections rigoureuses fonctionnent à ce jour !
Nous reperdrons certainement les 15 jours d’avance (plantes stressées) et des plantes subiront le gel. Mais globalement, nos plantes continueront leur bonhomme de chemin ensuite.
Et vivement Juin que le gel soit derrière nous, pour cultiver « normalement » des légumes fruits et courges !
Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Quelques nouvelles des champs au 14/05/18

Même si les écarts thermiques sont importants entre les matins froids (comme aujourd’hui) et des journées bien chaudes, la grande lumière actuelle permet une bonne croissance des plantes. Vous trouverez quelques photos de nos champs ICI. Vous verrez les légumes fruits avec leurs premières fleurs. Les légumes feuilles « montent » vers le ciel, suivant leur destinée. Et donc, comme chaque année, la liaison entre le printemps et l’été pour remplir votre panier est assez délicate. Mais en attendant notre gamme complète d’été, dégustez nos fraises du matin le jour même de la distribution, car il n’y a aucun conservateur !
Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Quelques nouvelles de nos champs au 16 avril 2018

Enfin, nous pouvons travailler à l’extérieur: seulement en sols sableux pour le moment. Mais nous avons réussi à planter 8 planches et aussi 2000 griffes d’asperges. C’est la seconde phase de plantations après 2017: les premières asperges sortent maintenant :


​.Si la récolte des asperges cette année est modeste, celle des fraises s’annonce assez prometteuse: les pieds ne sont pas en avance mais les fleurs éclosent en quantités. Soyons patients !

Fraises

Et en attendant, la récolte des légumes verts est enfin bien partie: tout est bien vert quand arrive la saint Fulbert (le 10 avril). C’est vrai dans les serres …bientôt dehors également ?

ramassage des épinards

Rappel de notre mail de fin novembre 2017 :  « Nous avions partagé avec vous, nos réflexions pour nous adapter à ces conditions climatiques nouvelles: soit chauffer quelques serres, soit se diversifier et décaler certaines cultures. Nous avons choisi avec vous, de trouver d’autres cultures moins sensibles au froid, de décaler des cultures à plus tard comme les concombres, les courgettes…
Nous avons donc planté ce printemps 2017, 2000 griffes d’asperges dans des bacs de « fortune » : technique du container hollandais où nous avons récupéré vieux poteaux, grillages,… et nous avons planté sur sous-sol sableux pauvre. Les premières récoltes modestes sont pour mai 2018.
Planter 16 griffes au m² permet de densifier les plantations. Les désherbages et les récoltes sont ainsi facilités. Après ce premier test réussi d’implantation, nous allons planter 4000 griffes supplémentaires en avril 2018. Les 2/3 seront cultivées en asperges vertes. 
Nous développerons également en 2018, la culture de fraises sous serre: 3400 pieds de différentes variétés vont être plantés en février; uniquement des variétés de saison pour contrer une mouche asiatique très présente en fin de saison (drosophile). Voilà donc 2 pistes « d’adaptation » mises en oeuvre pour 2018 afin de mieux remplir vos paniers au printemps prochain. »

Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Des nouvelles mouillées de nos champs ce 27 janvier 2018

Année 2018, le 8 est-il un chiffre porte-bonheur ? pour le moment, c’est surtout le bonheur d’échapper aux conséquences des fléaux climatiques successifs. Après 4 tempêtes dont une redoutable, voilà le niveau de l’Oise qui monte chaque jour un peu plus mais sûrement. Vous verrez sur les photos de ce matin, son état préoccupant. Le niveau de l’eau de la rivière est supérieur à celui de nos champs. Heureusement, la pression de l’eau est moindre qu’en juin 2016 (débit inférieur) et le chemin de halage créé par la ville nouvelle dans les années 1970, nous protège des débordements à ce jour. Si inondation il y a dans les prochains jours, elle devrait être modérée.
 
Pour le moment, nous nous en sortons donc bien. Mais je comprends mieux la souffrance des gens inondés chez eux. L’eau peut-être aussi dangereuse qu’elle nous est féconde chaque jour. Ce sont les deux versants yin et yang de l’eau.
 Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Les bons voeux de notre maraîcher

​Nous vous souhaitons le meilleur pour vous et votre famille !

Bonne année 2018 pleine de vitalité !
10 nouvelles photos ajoutées à l’album partagé

Pour nous, l’année commence fort…comme le vent. Heureusement, nous ne déplorons qu’une serre débâchée et deux autres partiellement, malgré un vent relevé à 136 km/h dans le Val d’Oise.​

Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Nouvelles des champs au 9 décembre 2017

Heureuse surprise la neige de ce matin ! Nos champs sont doucement saupoudrés pour la 2ème fois en 10 jours. Cette blancheur au soleil est un vrai moment de tranquillité et de bien-être dans nos champs…
      choux rouges et blancs                       Compost au frais
           engrais blanc                                serre bio-climatique
      vos salades au chaud                en patins pour aller aux champs
mais peut-être, est-ce un petit moment trop calme avant la tempête annoncée ? Le vent s’étire en vous écrivant ces lignes.
Un temps chasse l’autre. C’est ainsi, comme de tout et comme de nous.
Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Feuille de chou du 6 novembre 2017

Halloween est déjà passé, le gel également…Heureusement les courges sont bien au chaud !
La saison des courges est bien celle de l’Automne: Potirons, Butternut, potimarrons,courges spaghetti. L’énergie accumulée se révèle dans les couleurs chaudes orangées que vous découvrirez dans votre assiette.La lumière de la fin de ce bel été  se retrouve encore dans les feuilles dorées des arbres et aussi dans les couleurs chaudes des carottes, potirons et fruits d’automne. Ce qui était extérieur devient intérieur. Et il a bien fallu rentrer et protéger ces potirons: les gelées blanches étaient fortes cette semaine.

Voici quelques photos de nos travaux réalisés dans les champs en Octobre:   ICI Nous venons notamment de construire 3 nouvelles serres destinées aux tomates. Après 10 ans de tomates dans les mêmes chapelles, il était nécessaire de les planter ailleurs: en réalité, nous pratiquons un nomadisme de proximité.

 

Nouvelles des champs au 26/06/2017

L’été est déjà bien là !

Les longues journées ensoleillées et chaudes ont succédé aux matins froids de mai. Les plantes foisonnent maintenant. Tout pousse avec des arrosages copieux ! Cette exubérance nous submerge de travail ; mais elle a aussi ses vertus.  Les choux sont par exemple, protégés de la chaleur par les plantes adventices.  Nous les désherberons plus tard : tant mieux vu tout ce qu’il faut faire maintenant.

 

La taille des tomates a dû être très sommaire cette année à cause du gel. Les tomates sont broussaillantes et elles donneront très prochainement plus de tomates … mais au calibre plus petit. On ne peut pas tout avoir !

Tomates-cindel

l Courgettes-Concombres

Potirons-Oignons

P.d.T

Nous vous remercions pour votre soutien.

Bel été à vous,

Bien cordialement,
Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin

Panier surprise du 27 mai 2017

 En cette fin de printemps, les légumes sont en f​in de saison: la chaleur fait jaunir les légumes feuilles, d’autres partent en montaison. Et suite au gros gel de fin avril​, les légumes d’été ont pris un retard de 4 semaines.
Il est donc très difficile de prévoir les quantités ​à cueillir les jours prochains.
Nous n’allons donc pas vous envoyer la composition du panier pour les semaines à venir. Nous tenons compte également de quelques AMAPIENS qui ne comprennent pas les changements du contenu du panier au dernier moment​.
Juste un rappel: nous mettons les légumes et fruits que nous avons à mâturité dans les champs et les serres. Valérie répartit le plus équitablement possible la production qui est en priorité pour vous. Une autre partie de la production, en plus petites quantités, est prévue pour notre boutique en ligne. Nous n’avons pas d’autres types de ventes, hormis un petit restaurant et un magasin bio de proximité. Nous partageons donc les récoltes, ce qui était un principe de base des AMAP: notre différence avec ce principe, tient au fait que nous sommes une équipe de 12 personnes pour 8 AMAP et non pas 1 producteur pour 1 AMAP.

Donc s’il y a moins dans votre panier prochainement, il y aura plus ensuite. Les aléas climatiques l’imposent. Sans vouloir se plaindre, c’est devenu trop compliqué et nous choisissons cette évidence de bien remplir les paniers quand il y a… j’entends râler « je suis en vacances quand il y a beaucoup de tomates… » En même temps, nous avions calé les semis pour une grosse production fin juin-juillet puis septembre; les jours de gel en auront décidé autrement. Valérie fera les plus et les moins chaque semaine en vous envoyant le contenu du panier par mail, le jour de la distribution : 1 onglet « panier » avec tous les paniers depuis le 01/01 et un onglet « situation » avec les montants des légumes distribués.
​En vous remerciant pour votre compréhension et votre soutien,
​Alain​ Crochot

Nouvelles des champs au 20 avril 2017

Le froid est encore bien vif: moins 2 degrés sous abri, moins 5 degrés au sol ce jeudi matin. Nous connaissons plusieurs jours de gel; parallèlement sans pluie. Voici quelques photos ICI
Nos protections mises en place pendant toute une journée et de micro-apersions évitent en grande partie, le gel de nos plantes. Mais les longues heures de gel répétées sont un gros choc physiologique pour les légumes-fruits. Les concombres, haricots verts vont être bloqués un bon moment ! Les tomates vont subir un retard de 3 semaines, les courgettes jaunissent.
Il faut s’y faire: depuis quelques années, nous connaissons des épisodes bien froids à chaque printemps pour ces plantes incapables de lutter.
Que vaut-il mieux ?
1- Reporter les plantations mi-mai ? mais dans ce cas, nous avons une surproduction en août quand les franciliens sont en majorité, en vacances.
2- Mettre en place un chauffage dans les serres ? Type chaudière à pellets de bois, ce que font nos voisins allemands en bio.
3- Ou modifier notre assolement en augmentant les légumes feuilles, choux, plantes autochtones (donc plus résistantes) au détriment des légumes fruits ?
Un vrai choix à faire dont nous serons heureux d’en reparler ensemble.
Valérie et Alain Crochot
EARL Les Plaisirs du jardin